Bioshock

Bioshock for iOS 1.0.5

Bioshock sur iOS peut-il répéter la performance de sa version PC?

A sa sortie en 2007 sur Xbox 360, Bioshock avait fait sensation chez les gamers. Habité par un style et une atmosphère inédite, il proposait un mix original de combats à la première personne et d'interactions avec un décor qui pouvait se transformer en arme.

Son univers et son scénario immersifs ont marqué l'histoire du jeu vidéo, et ont composé un titre que tout un chacun devrait essayer.

Ceci dit, maintenant que le jeu est disponible sur presque toutes les plateformes, la question qu'on se pose est la suivante: est-ce que la version mobile permet de se faire une idée fidèle de la qualité du jeu original?

Lire la description complète

Les plus

  • Techniquement impressionant
  • Superbe oeuvre d'art graphique et auditive
  • Expérience immersive magnifique

Les moins

  • Limité sur petit écran
  • Contrôles moyens
  • Pas aussi bon que la version console

Très bon
8

A sa sortie en 2007 sur Xbox 360, Bioshock avait fait sensation chez les gamers. Habité par un style et une atmosphère inédite, il proposait un mix original de combats à la première personne et d'interactions avec un décor qui pouvait se transformer en arme.

Son univers et son scénario immersifs ont marqué l'histoire du jeu vidéo, et ont composé un titre que tout un chacun devrait essayer.

Ceci dit, maintenant que le jeu est disponible sur presque toutes les plateformes, la question qu'on se pose est la suivante: est-ce que la version mobile permet de se faire une idée fidèle de la qualité du jeu original?

Biopoche

Il est difficile de savoir qui sont les joueurs de Bioshock sur iOS. Soit vous connaissez déjà ce jeu fascinant dans ses moindres détails, soit vous n'y avez jamais joué, et vous avez réussi à garder le plaisir de la découverte intact pendant 8 ans (en vivant dans une grotte? Dans ce cas, bienvenue!).

Si c'est le second cas qui vous concerne, voici tout ce que vous avez besoin de savoir: nous sommes en l'an 1960, et votre avion s'est écrasé dans l'océan. Apercevant la lumière d'un phare à l'horizon, vous découvrez qu'il s'agit d'une porte d'entrée pour la ville sous-marine de Rapture - une ville créée par Andrew Ryan pour y accueillir l'élite de l'humanité.

Ah, et ce n'est pas tout: quelque chose a très mal tourné là-dessous.

C'est maintenant à vous d'explorer les secrets de Rapture, de découvrir sa philosophie inspirée de l'écrivaine Ayn Rand, et d'échapper à son emprise. Si possible, en conservant intactes votre humanité et votre santé mentale.
\n

Sur iOS, Bioshock parvient à restituer quasiment toute l'expérience du jeu original. Techniquement, c'est un exploit de reproduire la ville de Rapture au creux de votre main avec très peu de déchet. Il est vrai, tout n'a pas été conservé pour tenir sur un smartphone, mais l'essentiel de l'expérience est fidèlement reproduite.

Malheureusement, la prouesse a ses inconvénients, notamment au niveau de l'espace requis sur la mémoire du téléphone. Avec un poids de 2,6 Go, il faut faire de la place pour télécharger ce beau bébé. Sans oublier que la configuration minimum est assez exigeante. Seuls les possesseurs d'un iPhone 5, d'un iPad 4, d'un iPad mini 2 ou supérieurs vont pouvoir se délecter de Bioshock.

Failles virtuelles

Les jeux de tir à la première personne n'ont jamais été le point fort des dispositifs à écran tactile. Avec un pouce de chaque côté de l'écran, une partie de l'image est grignotée. Si on ajoute l'interface à l'écran, le jeu est réduit à une vue très étroite, qui empêche souvent de distinguer des éléments importants de l'action.

Bizarrement, alors que chaque élément d'interface fonctionne bien si on le prend séparément, l'ensemble est loin d'être parfait. On oriente le regard avec le pouce, avant de relâcher pour tirer, mais le résultat est trop lent pour être efficace. C'est encore pire lorsque vous êtes attaqué par les créatures rapides qui vous harcèlent: le temps que vous placiez votre tir, elles sont déjà parties depuis longtemps.

Se démarquant des FPS classiques, Bioshock comprend également des interactions avec le décor qui peut se transformer en arme. Par exemple, vous pouvez électrifier l'eau pour électrocuter vos ennemis, ou les bruler en jetant de l'huile sur le feu au moyen des différents pouvoirs que vous récoltez au cours du jeu. Malheureusement, comme pour les armes traditionnelles, ceci ne marche que si les ennemis sont encore dans la ligne de mire au moment où vous activez le pouvoir.

Si vous avez une manette, vous éviterez ces inconvénients. Sinon, sachez que l'expérience s'est révélée très frustrante en ce qui me concerne.

Sous la mer

Les choix artistiques de Bioshock ont toujours été, selon moi, son point fort. La ville sous-marine de Rapture propose un style art déco des années 50, en parfaite incompatibilité avec les exigences de la vie sous-marine, avec notamment des arcades grandioses et des piliers qui supportent des sas étanches.

La ville a succombé à l'avarice et à l’égoïsme de ses habitants, ce qui l'a entraîné dans un état de décadence oppressante. Des musiques bien reconnaissables de l'époque se font régulièrement entendre depuis les halls d'entrée, ajoutant à l'univers immersif.

Les personnage sont également d'une apparence impressionnante. Les ennemis principaux, les Big Daddy, sont devenus des icônes du jeu vidéo. Mélange de design industriel et de technologie des années 50, ces colosses monstrueux ressemblent à des cloches de plongée sur pattes affublées d'imposantes foreuses à chaque bras. Les lourds bruits de pas qui les précèdent vous collent des frissons avant même de les apercevoir.

Chaque personnage a fait l'objet de la même attention aux détails. Même les méchants de base ont un air inquiétant, à cause des masques sans expression qu'ils utilisent pour dissimuler leurs hideux visages.

Bien que le travail artistique reste sensationnel, des concessions ont été faites pour le portage sur iOS. Des effets d'éclairage et de particules ont été supprimés, retirant de l'univers de Bioshock une partie de sa texture et de sa profondeur.

Malgré ces détails, à moins qu'on fasse une comparaison écran contre écran avec le jeu PC, les différences sont imperceptibles. Le jeu dans son ensemble est cependant moins immersif, et pas seulement à cause du petit écran.

Superbe, mais frustrant

La question mérite d'être posée, qui sont les joueurs de Bioshock sur iOS? Cette version est un compromis, et quiconque dispose d'une console ou d'un PC qui peut faire tourner le jeu original n'a aucune raison de jouer à ce grand classique sur un écran aussi réduit.

Si vous êtes souvent en déplacement, cependant, et que vous voulez vraiment jouer à Bioshock n'importe où, alors cette version fera l'affaire - surtout si vous avez une manette. Même si le portage d'un jeu si magnifique est une prouesse technique, il ne fait que mettre en évidence que les smartphone sont limités pour recevoir des jeux de console de salon.

Top téléchargements Action pour iphone

Bioshock

Télécharger

Bioshock for iOS 1.0.5

Avis utilisateurs sur Bioshock

Sponsorisé×